Morceau

Dans la Halle du Roi de la Montagne

Auteur : mickey
Compositeur : Grieg (Edvard)
Catégorie : Romantique

Niveau : Intermédiaire 1
Avancement : 100 %
Visualisé : 5 419 fois

Accès : 3.90 € (2.20 € pour l'auteur)


0 commentaire

Partition

Ecoutez...

Votre publicité ici, contactez-nous.

Présentation

Dans la Halle du Roi de la Montagne est un extrait de la musique de scène, qu'Edvard Grieg (1843-1907) composa en 1874 pour la pièce de théâtre Peer Gynt, écrite par l'auteur norvégien Henrik Ibsen. Le compositeur sélectionnera plus tard cette pièce pour constituer le mouvement final de la première de deux suites, op. 46 pour orchestre symphonique assemblées en 1888 et en 1891.
C'est une des oeuvres les plus reprises et les plus enregistrées dans tous les genres et dans tous les styles. Des créateurs de tous domaines ont utilisé cette musique, tant au cinéma ("M le Maudit" de Fritz Lang 1931; "Scoop" de Woody Allen 2006), en dessins animés, en jeux vidéo, en spectacles ou en publicités. Les transcriptions sont innombrables allant de la simple adaptation pour le piano ou la guitare jusqu'aux arrangements pour toutes sortes de groupes : rock, pop ou métal.


Placement des doigts

Dans ce morceau, la main droite est assez mobile. Respectez bien les doigtés et vous obtiendrez un résultat rapidement.
Mesure 17 : reprise à l'octave supérieure du thème initial.
Mesure 25 et suivantes : plusieurs reprises du même accord DO MIb FA# LA.
La main gauche bouge assez peu sauf à partir de la fin.
Mesures 23 et 24 : descente de gamme.
Mesures 27 et 28 puis 31 et 32 : descente d'accords à travailler longuement.
Dernière mesure : saut d'octave.


Recommandations du prof

  • Morceau rythmiquement simple : que des croches et des noires avec arrêt sur une blanche.
  • Attention au travail des articulations (piqué et accent) qui donnent tout le caractère de l'oeuvre.
  • Le travail des nuances est aussi important. Respectez bien les signes.
  • Vous pouvez raccourcir le morceau en sautant de la mesure 24 à la dernière mesure.
  • Tentez une expérience : jouez en accélérant progressivement tout le long du morceau (accelerando).

  • L'interprétation de ce morceau doit être nuancée, accentuée et enfièvrée !!!