Wiki

Les intervalles 2 : composition et qualification

Auteur : leo
Catégorie : Pédagogie
Créé le : 06/02/2010 à 10:17:12
Modifié le : 29/04/2011 à 21:38:37



Visualisé : 14 781 fois

3 commentaires

Votre publicité ici, contactez-nous.
Réservé à l'auteur : Editer
Titre & IcôneImagesContenu

Introduction

Pour suivre ce wiki, vous devez impérativement avoir compris et intégré le premier volet sur les intervalles : le nom des intervalles.

Un petit tour vers le wiki sur le clavier du piano n'est pas non plus superflu si vous n'êtes pas très sûr de vos connaissances concernant la notion de ton et demi ton.

Nous avons précédemment (relire ci-dessus) fait le tour du nom des intervalles. Nous allons ici entrer dans le détail de chacun des intervalles. Nous verrons de quoi est constitué un intervalle et nous verrons aussi qu'il existe plusieurs versions différentes pour un même nom d'intervalle.

D'abord un exemple

question Vous vous rappelez certainement comment former une tierce à partir de Do ?
... 43.gif
Avec vos doigts !
1 : Do
2 : Ré
3 : Mi

L'intervalle Do-Mi est une tierce.
Mais vous savez aussi que l'on peut altérer une note (voir les altérations) il existe plusieurs Mi...
On peut en effet altérer un Mi, au moins de deux façons : Mi♭ et Mi#

Do-Mi♭ et Do-Mi# sont donc aussi des tierces, mais elles sont toutes différentes, il va donc bien falloir trouver le moyen de les différencier. C'est bien là le sujet de ce wiki, sacrée coïncidence...

Pour les différencier, nous allons devoir ajouter un qualificatif au nom de l'intervalle. On parle alors de qualification d'un intervalle.

Dans notre exemple, on dira que :

la tierce Do-Mi est une tierce majeure car elle est composée de 2 tons.

tierce1.png



La tierce Do-Mi♭ est une tierce mineure, elle est composée de 1,5 ton (1 ton et demi).

tierce_min1.png



La tierce Do-Mi# est une tierce augmentée, elle est composée de 2,5 tons (2 tons et demi).

quarte1.png




Passons à la théorie proprement dite.


Les qualifications

On considèrera qu'il y en a 5 (et 2 peu utiles) :
  • majeure
  • mineure
  • juste
  • augmentée
  • diminuée


  • Très rare :
  • suraugmentée
  • sous-diminuée


Mais tous les intervalles ne peuvent pas être qualifiés par chacune des qualifications, ce serait trop facile...

La seconde, la tierce, la sixte et la septième ne peuvent être que :
  • majeures
  • mineures
  • augmentées
  • diminuées
Pas de seconde, tierce, sixte ou septième : justes.

La quarte, la quinte et l'octave ne peuvent être que :
  • justes
  • augmentées
  • diminuées
Pas de quarte, quinte ou octave : mineures ou majeures.

Pourquoi ? C'est comme ça... Tenter une explication ici nous mènerait trop loin.
54.gif

Chaque intervalle est différent et nécessite donc une qualification différente. Celle-ci sera déterminée par la composition en tons et demi tons de l'intervalle.

Rien de mieux qu'un tableau pour bien comprendre.


Tableau récapitulatif

Gardez un piano à portée de main.

composition_intervalles.png



Quelques explications

L'enharmonie (première case) désigne l'équivalence de deux notes de nom différent mais produisant le même son.

Exemple : Fa#-Sol♭

La septième augmentée désignerait un intervalle comme Do-Si#, ce qui n'a pas beaucoup de sens dans un même contexte (une même tonalité), il n'est cependant pas impossible d'en rencontrer une... et oui, au moment d'un changement brutal de tonalité par exemple.

Le triton peut aussi désigner la quarte augmentée ou la quinte diminuée car elles sont composées de trois tons.

Conclusion

N'hésitez pas à commenter ce wiki (ici même ou sur le forum). Je le complèterai éventuellement en fonction de vos remarques.